Publié le 24 octobre 2014, par dans Actualités.

Nous sommes les derniers à en parler, mais les raisons pour lesquelles le tribunal administratif a rejeté la demande du représentant de l’extrême droite wasquehalienne (concernant les élections) est arrivée.

Ah non. Pas tout à fait les derniers, puisque à 8h ce matin, Zébulon lui même, notre blogueur professionnel préféré, n’avait pas encore commenté une actualité qui le touche de près. D’ailleurs il n’a pas publié depuis le 15 octobre, pourtant les sujets ne manquent pas en ce moment. Regardez chez les Raoul(s), nous publions tous les jours…

Les raisons officielles

Revenons au jugement, et reprenons la capture affichée sur le site de Wasquehal Autrement, en l’égayant avec un peu de couleur:

Comment ça du charabia??? Mais non. Il y a juste que si vous n’avez pas fait « juriste deuxième langue », vous êtes un peu déroutés. C’est normal.

La traduction

Pour faire simple et court, le tribunal dit simplement

  • 1) Les bulletins de PWA (Passion-Wasquehal-Autrement) étaient nuls au second tour
  • 2) S’ils sont nuls, on est incapable de répartir les voix de PWA entre les différentes listes
  • 3) Et vu qu’Alexis Salmon a juste demandé de « rectifier »  les résultats, ben c’est mort.

Le tribunal ne prend pas du tout en compte les conclusion du rapporteur (qui demandait l’annulation du scrutin), et laisse les résultats en l’état malgré une cause manifeste d’annulation du second tour..

Si le petit Zébulon avait demandé l’annulation de l’élection, par contre, là il aurait été suivi, puisque c’eut été identique à ce qu’inscrivait le rapporteur dans ses propos. C’est con hein… Mais il faut l’excuser, il est encore jeune en politique. Il aurait du faire un stage chez DéDé.

Et maintenant

Salmon, n’écoutant que son courage, a décidé de faire appel. Si le Conseil d’Etat n’a pas envie de faire de vagues, alors il restera sur la même position. Sinon, nous revoterons sur la totalité de l’élection.

Comment ça la totalité? Oui, parce chez les Raoul(s) on se réfère au Code Electoral (notre bible), on peut y lire ceci:

Au moins c’est clair: Si le second tour est nul, alors on revote la totalité. Point Barre

Bonus Wasquehalien!

Ha, autre chose: La presse annonce que Didier Debels ferait lui aussi appel. Drôle que ce serait le leader de la liste invalidée qui ferait appel pour annuler l’élection.

Ça, c’est Wasquehal, et on ne s’en lasse pas !

 
Publié le 23 octobre 2014, par dans Actualités.

Plusieurs commentateurs, voire par mail, ont tenté de nous incendier sur le thème « La nouvelle majorité respecte les règle, et ça vous défrise, mais vous préfériez l’ère Vignoble » (c’est une synthèse).

A part le manque de respect pour la calvitie, nous ne pouvons pas laisser passer une telle théorie. Démonstration.

Mettons des règles pour les bafouer

Nous nous attarderons qu’un court instant sur le « banquet des aînés », ou deux blogs ont révélé des entorses profondes à « la rigueur » et au « respect des règles » si chers aux défenseurs de Madame la Maire-de.

Dans la Voix du Nord du 8 octobre, nous (Lire la suite…)

 
Publié le 22 octobre 2014, par dans Actualités.

« L’Humain d’abord ». Nous n’attachions pas d’importance à la devise du regretté Francis Provost (regretté politiquement s’entend) , pour son coté qui nous semblait vieillot, voir un combat qui pouvait être d’un autre temps.. Mais nous devons admettre que là, nous lui devons un respect plus que de coutume, parce que nous venons de l’apprécier, malencontreusement.

La petite histoire

Pour que vous compreniez bien, nous allons vous narrer une petite histoire qui (Lire la suite…)

 
Publié le 21 octobre 2014, par dans Actualités.

Bon, on va pas vous le cacher, depuis hier nous sommes ronchons. Nous pensions avoir un petit pouvoir à Wasquehal, ne serait-ce que celui du fact-checking (vérification des faits), mais c’était sans compter sur Didier Debels…

Le bal des piques assiettes

Parce que aujourd’hui nous devions aborder le fameux repas des ainés qui a fait couler tellement d’encre. Vous savez? Celui où, si vous êtes pas assez vieux, ben, il faut cracher un peu de pognon parce-que-la-mairie-a-plus-de-sous-pour-les-retraités-trop-jeunes-mais-pas-pour-augmenter-les-élus .

Mais DéDé nous a devancé, avec un article qui nous a pas fait plaisir. Alors plutôt que de refaire ce qui a déjà été dit, nous vous proposons d’aller le lire en cliquant ICI.

Copieur !

Vous avez vu? On dirait du « Raoul(s) » ! Ecoeurant. Parce que nous, nous ne faisons pas du Debels, hein? Et lui, ce Mônsieur, se permet de manger dans notre assiette.. non mais ! On aura tout vu!

Bon, plus sérieusement, vous avez certainement compris que nous approuvons sa démarche, et que c’est quand même bien dans le ton que nous aimons (quoiqu’un peu en dessous de nous. On défend notre fond de commerce quand même). Photos à l’appui, il démonte le ridicule de la situation, où on ne prends plus en compte les moins de soixante-dix ans, mais les élus sont bels et bien présents. Et pour certains, il n’ont rien à faire là.

Qui paye quoi?

La question qu’il pose, c’est « Est ce que les élus ont payé leur place » et « à quel prix« .  Il nous a pris de vitesse, et DéDé annonce un prix de 26€ la place. En réalité, nous, nous avons d’autres chiffres.

Le prix de la place payante aurait-été fixé à 31,90 €. Mais ce montant aurait été redescendu à 29€ (et non 26 d’après nos sources), parce que les conjoint(e)s des élus invité(e)s, auraient payé leur place. Et ce montant de 31,90€, aurait-été jugé du coup, trop important. La vie est dure pour les membres de la majorité.

Nous attendons patiemment que Geekslain Plancke (l’homme par qui la comm’ arrive) un démenti formel et officiel à ces folles rumeurs qui bruissent à Wasquehal. Lui aussi était présent, on pourra même dire qu’il bouffe à tous les râteliers, du (Lire la suite…)

 
Publié le 20 octobre 2014, par dans Actualités.

Ce week-end plein d »évènements était un week-end. ensoleillé . Sauf pour certain qui ont servis de bouclier humain pour la Maire-de. Explication.

Une boulette d’amateur

Nous vous relation vendredi (voir ici) que les équipes communicantes à outrance de Madame la Maire-de, ont tenté de faire croire qu’un fête foraine avait lieu au Capreau. En réalité, un rassemblement de 4 loteries et 3 manèges (dont certains hors d’âge, voir photo ci-cdessous) alignés le long du trottoir de la rue Gustave Nadaud.

On sent l’amateurisme encore plus (Lire la suite…)