Publié le 24 novembre 2014, par dans Actualités.

En attendant la partie 3, nous vous invitons à prendre connaissance d’une réflexion à propos du skate park, dont vous vous parlions dans notre première partie (voir ici).

LE skate-park

Alors que nous vous avions démontré que le skate park avait été acté par la municipalité Vignoble (sur proposition du Conseil Municipal Junior), puis l’idée reprise par l’équipe de Stéphanie Ducret. Voilà maintenant, à l’heure ou la construction de ce skate park a été reportée sine die par la majorité de Sainte-Stéphanie-Maire-de, une phrase éclaire notre vision des choses.

C’est l’adjo-impoli, Philippe Provot, grand moralisateur wasquehalien de renom, qui ose, sur la page facebook du soutien pour la construction d’un skate park, une sortie drôle, en pleine campagne électorale:

On vous laisse méditer sur la parole de cette majorité, tellement visionnaire…

 
Publié le 23 novembre 2014, par dans Actualités.

Juste pour rire un peu en ce dimanche soir, et pour suivre l’article précédent (La partie 2 de notre compte rendu du CM) , voici une conversation savoureuse concernant la domiciliation de l’élu JAN LAARMAN à TOURCOING.

Vous remarquerez avec quelle frénésie la majorité ducrétine tente de s’en sortir piteusement:

 

 

 
Publié le 23 novembre 2014, par dans Actualités.

[Nous reprenons notre compte rendu du long Conseil Municipal de samedi]

« Donc Euh », je suis impoli.

Philippe Provot - Photo officielle non-retouchée - Le gel est d'origine

Après ce superbe échange qui a fait bien rire le public, vient alors une délibération concernant le schéma de tarifications pour les enfants.

Et c’est notre « adjo-impoli » local, celui qui ose injurier sur Facebook un élu de la république (voir ici), Philippe Provot, qui va lire cette délibération.

L’homme élu « mister Vivelle Dop 2014 » prend donc la parole pour défendre la nouvelle grille de tarification relative aux enfants, par exemple la restauration scolaire, les centres sportfis, etc, etc..

« Je pense donc que je lis »

Avec un sérieux tic verbal, « donc euuuuuh », l’homme lit laborieusement « euh » son texte de délib’, peut-être avec son doigt, « donc », « heu », « donc euh ».

Mais c’est plus facile de tweeter arrogamment, tout en traitant un ex-élu de « clown » (voir ci dessous) que de lire un texte simple : (Lire la suite…)

 
Publié le 22 novembre 2014, par dans Actualités.

Encore un bon conseil municipal, ce samedi matin. « Bon », non pas dans le sens des décisions de majorité nombriliste adepte de l’auto-congratulation (et surtout du mépris de la démocratie et de la représentation des électeurs) mais pour de grands moments de bravoure.

Arrivée des convives

8h30. Ca fait tôt pour un conseil, mais le menu est riche et le banquet risque d’être long comme une noce au village. La présence des deux meneuses de « la manif des pas-pour-tous » (pour sauver la classe de l’école Montessori) est remarquée, et semble t’il appréciée. Enfin, pas par la majorité, bien évidemment. Mais pour le reste des Wasquehaliens, oui. (Lire la suite…)

 
Publié le 21 novembre 2014, par dans Actualités.

Existe-t’il des emplois fictifs (par dizaine selon Sainte-DuDu-j’aime-pas-les-chiffres-mais-j’en-donne-quand-même) en mairie de Wasquehal? La Maire-de accuse, L’ex Maire-de lui répond.

Et il est plein de rebond, l’ancien Maire-de. Plein de ressort, il re-sort de sa retraite pour lutter contre le mauvais sort que tente de lui jeter la nouvelle Maire-de.

Emplois ficitifs?

Parce que Madame la Maire-de, a décidé de porter plainte contre des emplois fictifs présumés dans la commune. Extrait de la VDN du jour, pour bien lire ses arguments:

Waou, vous avez lu! A lire ces propos (ceux de Madame la Maire-de), il va plonger pour « au moins » deux siècles de taule, non ?

Mais nous sommes obligés, chers lecteurs, à mettre un léger bémol à la parole de Sainte-Stéphanie-d’avant-qui-savait-mais-qui-n’a-rien-dit. Tout simplement parce juste après elle déclare :

Celle-là est tellement drôle, qu’on va vous la recopier en dessous, comme ça si vous voulez en faire des tee-shirts, vous pourrez faire un copier-coller :

« Ce n’est pas à moi de juger si les choses qu’on a trouvées sont gravissimes… Mais elle le sont »

C’est tellement bon de rire..

Mais qu’en est il réelement?

Ce qui peut paraître comme des « choses gravissimes » (sic) dans la bouche communicante à outrance de Madame la Maire-de, ne pourrait-être, en réalité, qu’une baudruche même pas gonflée à l’hélium.

Parce que si dans « les dizaines d’emploi ficitifs » que compte la nouvelle majorité elle y inclue les agents mis à disposition des associations sans convention, l’affaire pourrait faire « pssssschit » (orange ou citron, au choix).

Au pire, cette affaire pourrait apparaître « abracadabrantesque » (Copyright Jacques Chirac) et la couvrir de ridicule par la suite.

Mais ne vous inquiétez pas, ça ne tue pas…