Publié le 22 octobre 2014, par dans Actualités.

« L’Humain d’abord ». Nous n’attachions pas d’importance à la devise du regretté Francis Provost (regretté politiquement s’entend) , pour son coté qui nous semblait vieillot, voir un combat qui pouvait être d’un autre temps.. Mais nous devons admettre que là, nous lui devons un respect plus que de coutume, parce que nous venons de l’apprécier, malencontreusement.

La petite histoire

Pour que vous compreniez bien, nous allons vous narrer une petite histoire qui (pour une fois) ne nous a pas fait rire. du tout, du tout.

La semaine passée, un employé de mairie A.D., connu de beaucoup dans les services (il se reconnaîtra), perd sa maman, comme il est arrivé à nombre d’entre nous. Et vous savez comme c’est un moment douloureux, voir très douloureux.

Ses collègues décident, en ce lundi matin, de prendre un peu de temps pour assister aux funérailles et, surtout, pour soutenir celui qu’ils côtoient au quotidien, dans ce moment difficile. Si vous êtes passés par là, vos connaissez l’apport et le soutien que représente cet acte. C’est bien humain.

Fin du premier acte.

Deuxième acte

Mais c’est sans compter sur la hiérarchie. L’information est montée jusqu’au oreilles les plus hautes dans la mairie de Wasquehal. Et dans la nuit (à 22h), le DGS (Directeur Général des Services) envoie un email succin et mais tellement lapidaire:

Pour information, les obsèques n’ont pas eu lieu à une journée de cheval de Wasquehal. Non. Mais à Saint Nicolas, au centre de Wasquehal. 

Alors nous nous posons  des questions. Qui a donné l’ordre? Madame le Maire-de? Un adjoint? Le DGS lui-même?  Parce que nous ne sommes pas les seuls à nous offusquer d’un tel message.

Pourtant, le DGS, sait que du temps de la précédente majorité, c’était toléré, sans email à la clé, parce que c’est d’abord humain, naturel. Et dois t’on rappeler que nous sommes tous amenés à passer par de telles épreuves ???

Imaginez qu’on vous dise « Désolé pour la perte de ton enfant, mais je ne pourrais pas venir à l’enterrement, j’ai plus de congés« . Ca y est ? Vous avez la nausée ? Nous aussi….

€ombien €a €oute?

Mais ce changement de « politique du soutien dans la peine »  nous interroge..

Combien vaut, pour la nouvelle majorité, un soutient à un collègue dans un moment douloureux? Ce n’est pas évident comme question, car tout « dépens » (pas de faute: Racine du mot « dépense », si cher, dans sa maîtrise, à la nouvelle majorité) de la grille territoriale, celle qui fixe les salaires.

Donc pour la mairie, tellement près de ses sous (enfin, pour les « petits », pas pour les élus qui ont été augmentés direct de 30% dès leur prise de fonction), il vaut mieux que ce soit les « petits » qui soutiennent que les directeurs de services, forcément.

Question subsidiaire: Et si un élu se rend à un enterrement, doit-on le débiter de ses indemnités ou le prendre sur les frais de représentations?

Aidons la mairie à gratter du pognon

Nous allons donc aider la mairie à gratter un peu d’argent sur le dos de ces agents. Oui, parce que ça ne va pas assez loin. Vous nous excuserez par avance le trait d’humour noir qui va suivre, mais nous sommes tellement effarés (et pas que nous, croyez-nous) que nous avons un peu forcé le trait.

Nous proposons donc une note de service à la Maire-de et de sa majorité (que transmettra le DGS):

« Merci de penser à poser une heure de congés AVANT que vous ne décédiez sur votre lieu de travail. Ceci permettra au services funéraires d’enlever votre corps sans impacter sur vos heures rémunérées »

Voilà, a-pu-qu’à faire un copier-coller. Merci qui ? Merci les Raoul(s)!

Pour terminer

Pour revenir dans le sérieux, nous voulons juste présenter à A.D. nos sincères condoléances pour la perte de l’être proche, et nous somme profondément désolés qu’il soit, sans le vouloir, dans cette histoire.

D’autre part, Francis Provost, cher CoCo, comme nous le disions en début d’article, on vient de comprendre votre devise. Serions-nous sur le chemin du communisme ? Oups.

 
Publié le 21 octobre 2014, par dans Actualités.

Bon, on va pas vous le cacher, depuis hier nous sommes ronchons. Nous pensions avoir un petit pouvoir à Wasquehal, ne serait-ce que celui du fact-checking (vérification des faits), mais c’était sans compter sur Didier Debels…

Le bal des piques assiettes

Parce que aujourd’hui nous devions aborder le fameux repas des ainés qui a fait couler tellement d’encre. Vous savez? Celui où, si vous êtes pas assez vieux, ben, il faut cracher un peu de pognon parce-que-la-mairie-a-plus-de-sous-pour-les-retraités-trop-jeunes-mais-pas-pour-augmenter-les-élus .

Mais DéDé nous a devancé, avec un article qui nous a pas fait plaisir. Alors plutôt que de refaire ce qui a déjà été dit, nous vous proposons d’aller le lire en cliquant ICI.

Copieur !

Vous avez vu? On dirait du « Raoul(s) » ! Ecoeurant. Parce que nous, nous ne faisons pas du Debels, hein? Et lui, ce Mônsieur, se permet de manger dans notre assiette.. non mais ! On aura tout vu!

Bon, plus sérieusement, vous avez certainement compris que nous approuvons sa démarche, et que c’est quand même bien dans le ton que nous aimons (quoiqu’un peu en dessous de nous. On défend notre fond de commerce quand même). Photos à l’appui, il démonte le ridicule de la situation, où on ne prends plus en compte les moins de soixante-dix ans, mais les élus sont bels et bien présents. Et pour certains, il n’ont rien à faire là.

Qui paye quoi?

La question qu’il pose, c’est « Est ce que les élus ont payé leur place » et « à quel prix« .  Il nous a pris de vitesse, et DéDé annonce un prix de 26€ la place. En réalité, nous, nous avons d’autres chiffres.

Le prix de la place payante aurait-été fixé à 31,90 €. Mais ce montant aurait été redescendu à 29€ (et non 26 d’après nos sources), parce que les conjoint(e)s des élus invité(e)s, auraient payé leur place. Et ce montant de 31,90€, aurait-été jugé du coup, trop important. La vie est dure pour les membres de la majorité.

Nous attendons patiemment que Geekslain Plancke (l’homme par qui la comm’ arrive) un démenti formel et officiel à ces folles rumeurs qui bruissent à Wasquehal. Lui aussi était présent, on pourra même dire qu’il bouffe à tous les râteliers, du (Lire la suite…)

 
Publié le 20 octobre 2014, par dans Actualités.

Ce week-end plein d »évènements était un week-end. ensoleillé . Sauf pour certain qui ont servis de bouclier humain pour la Maire-de. Explication.

Une boulette d’amateur

Nous vous relation vendredi (voir ici) que les équipes communicantes à outrance de Madame la Maire-de, ont tenté de faire croire qu’un fête foraine avait lieu au Capreau. En réalité, un rassemblement de 4 loteries et 3 manèges (dont certains hors d’âge, voir photo ci-cdessous) alignés le long du trottoir de la rue Gustave Nadaud.

On sent l’amateurisme encore plus (Lire la suite…)

 
Publié le 17 octobre 2014, par dans Actualités.

Suite de notre information du jour (voir ici)

Nous avions loupé ça, (quelle erreur) mais un gentil lecteur, merci Benoit, nous a indiqué ce qui était flagrant : Les tickets ne sont valables que CE MATIN ! 

Une incitation à sécher les cours ou de la poudre aux yeux ? Ou alors une opération de comm’ mal menée? Ou poudre aux yeux?

Tel est la question, en tout cas, c’est pas vraiment un bon plan. Les Raoul(s) sont désolés pour la fausse joie!

 
Publié le 17 octobre 2014, par dans Actualités.

Un ticket acheté, un ticket gratuit ! 

Vous le savez (ou pas), une des formidables idées l’idée innovante de la nouvelle majorité c’est d’installer une foire aux manèges au Capreau, à coté de la mairie annexe. Super!

Nous nous sommes dit que l’idée était bonne pour animer, à peu de frais, un quartier de la ville. Mais la nouvelle municipalité met les  bouchées double en offrant des tickets « 2 pour 1″ (un place offerte pour une place acheté). Sympa, non?

Comment se les procurer?  (Lire la suite…)